BILAN 2022 : Nos actions environnementales passées à la loupe

Après une année 2021 qui a vu l’équipe UbiCast redoubler d’efforts pour réduire au maximum son empreinte carbone, on a voulu, en 2022, continuer sur cette lancée, et même tenter de faire mieux !

BILAN 2022 : Nos actions environnementales passées à la loupe

Compensation carbone, petits gestes du quotidien, grandes décisions… découvrez toutes nos actions pour la planète en 2022.

Jeanne Aimerie Par Jeanne Aimerie, le 4 janvier 2023

Après une année 2021 qui a vu l’équipe UbiCast redoubler d’efforts pour réduire au maximum son empreinte carbone, on a voulu, en 2022, continuer sur cette lancée, et même tenter de faire mieux !

Pour rappel, vous pourrez trouver les différentes actions que nous avions menées en faveur de la planète dans cet article.

Pourquoi nous cherchons absolument à réduire notre impact…

Comme vous le savez, la vidéo n’est pas le secteur le moins polluant. 

Le stockage des données, outre l’énergie nécessaire à l’alimentation des data centers, contribue à l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Et les vidéos consomment de la bande passante et donc de l’énergie.

On peut néanmoins se consoler avec quelques faits : chez UbiCast, les vidéos sont stockées sur des serveurs situés en Europe, notamment en France où l’énergie est moins carbonée. 

De plus, nos clients produisent des vidéos à portée pédagogique, qui sont notamment là pour se substituer à des heures de cours en présentiel. Qui dit moins d’heures de cours en présentiel, dit moins de déplacements en voiture, et donc une empreinte carbone moins conséquente.

Mais chez UbiCast, on ne saurait se cacher derrière ces quelques exemples qui ne suffisent évidemment pas !

Comment faire mieux en 2022 ?

En 2022, nous avons donc cherché à réduire notre empreinte carbone en participant à différents projets, ou tout simplement en repensant peu à peu notre manière de consommer.

  • Compenser les émissions carbone de nos clients

Cette année encore, UbiCast participe à de nouveaux projets de reforestation afin de compenser les émissions de CO₂ d’une grande partie de nos clients.

Lorsque l’on sait que les arbres constituent le premier puits de carbone terrestre en France en séquestrant jusqu’à 20% de nos émissions, il est d’autant plus important de soutenir des projets de reboisement (même si la compensation carbone, et nous en reparlerons plus détail après, n’est qu’une partie de la solution…) !

Concrètement, voici la démarche que nous avons suivie : après avoir transposé les heures de vidéos streamées de 20 de nos clients français et internationaux en kilogrammes de CO₂, nous avons cherché l’équivalence en arbres. Une fois cela fait, nous avons été en capacité de dire combien d’arbres, chacun de nos clients devaient planter afin de compenser les émissions carbone émises par les vidéos consommées.

La différence avec l’année dernière, c’est qu’en 2022, nous avons retravaillé notre méthodologie de calcul des émissions et de transposition en nombres d’arbres, qui n’était pas totalement aboutie l’année précédente. Pour ce faire, nous avons utilisé le calculateur élaboré par IEA (The International Energy Agency).

Selon le calculateur en ligne, 1 heure de streaming vidéo réalisée depuis un ordinateur, en HD et en wifi, en France, vaut 4g eq CO₂.

L' « équivalent CO2 » (eq CO2 ou CO2 eq en anglais) est une unité créée par le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) pour comparer les impacts de ces différents gaz à effet de serre en matière de réchauffement climatique et pouvoir cumuler leurs émissions.


Dans un deuxième temps, nous avons cherché à savoir combien de CO₂ absorbait un arbre. D’après le site Ecotree, 
un arbre absorbe environ 25kg de CO₂ par an

Avec ces deux données, nous avons été en mesure de dire combien d’arbres étaient nécessaires pour compenser les effets négatifs dûs au streaming vidéo pour chaque client.

Au total, ce sont pas moins de 355 arbres que nous avons planté à l’international, et 3 projets de reforestation que nous avons soutenus ! 

UbiCast a ainsi participé au reboisement de trois zones en plantant : 

Un grand nombre de nos clients internationaux étant situés en Irlande et aux Pays-Bas, nous avons souhaité planter des arbres dans ces pays-là. 

Aux Pays-Bas, la plantation servira à reconstruire un massif dévasté après un ouragan survenu à l’été 2021. Ancienne monoculture de pin sylvestre, le projet vise à diversifier le peuplement en place avec des essences à bois dur pour améliorer la résistance de la forêt face aux aléas climatiques. 

En Irlande, la forêt a été dévastée par la chalarose du frêne, et appelle donc au reboisement. Un mélange diversifié de feuillus indigènes est introduit sur la parcelle afin de la rendre plus résistante, et lui permettre ainsi de développer des micro-habitats pour l’accueil de la biodiversité.

Enfin, nous avons fait le choix du Togo, en finançant un projet de reboisement visant à renforcer la sécurité alimentaire des communautés locales et permettre aux producteurs de développer des sources complémentaires de revenus grâce à la production durable de produits issus des forêts tels que du bois, des fruits et du miel. Avec 317 arbres plantés actuellement, nous espérons que notre action de reboisement de 355 arbres aura un vrai impact en doublant l'existant. 

En contribuant à la restauration des écosystèmes forestiers, UbiCast a ainsi permis de : 

  • stocker 53 tonnes de CO₂
  • créer 1068 abris pour animaux
  • générer 118 années d’oxygène
  • créer 355 heures de travail

Comme vous l’aurez compris, nous sommes très heureux d’avoir remplacé les traditionnels cadeaux de fin d’année (habituellement, l’équipe offrait des chocolats ou bien des paniers de Noël) pour laisser la place à une action qui a un réel impact sur nos écosystèmes, et nous espérons que nos clients apprécieront l’initiative !

Cependant il est important de mentionner qu’il ne s’agit en aucun cas de faire du greenwashing. En effet, et on ne le répètera jamais assez : compensation carbone oui, mais cela n’est qu’un début de solution car compenser ne veut pas dire réduire ! Il ne faut pas que la compensation carbone devienne un levier d’inaction climatique. C’est pourquoi, il est primordial d’accompagner cette démarche par des mesures de réduction des émissions de CO₂ pour préserver notre planète. Et c’est précisément pour cela que nous avons mis en place d’autres actions et réfléchi à davantage de manières de réduire notre empreinte !

Le saviez-vous ?


“Avec le contexte énergétique actuel de sobriété énergétique et le spectre de délestage électrique à venir en ce début d'année, nous avons pensé qu'il était temps de vous rappeler que depuis des années, notre outil Miris Manager peut planifier l'extinction et l'allumage de vos systèmes ! Visionnez le tuto dès maintenant !

 

FLorent-T Florent Thiéry,
C.T.O. - Directeur Technique chez UbiCast

 

  • Donner une seconde vie au matériel

Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous êtes probablement au courant. En novembre dernier, nous avons dit au revoir à nos bureaux situés à Ivry-sur-Seine et posé nos valises dans le 13e arrondissement de Paris. Ce changement s’est bien évidemment accompagné de plusieurs initiatives et décisions allant dans le sens d’une neutralité carbone.

En passant d’une surface de travail de 450m² à un bureau en espace de coworking de 30m², il a bien fallu se séparer de tous les meubles et objets électroniques accumulés au cours des années et dont nous n’avions plus besoin. 

Pour ce faire, nous avons fait appel à la société ZACK pour collecter le matériel informatique et lui donner une seconde vie (revente, don et recyclage). 

Nous avons ainsi considérablement réduit notre empreinte environnementale en luttant contre le gaspillage électronique, et avons également eu un impact social en finançant des heures de formation pour l’insertion professionnelle de personnes en situation d’exclusion et de précarité. Le traitement des produits électroniques est effectué chez Ateliers Sans Frontières (Groupe Arès), qui accompagne la réinsertion professionnelle de ses membres.

Au total, ce projet RSE aura permis de : 

  • sauver 393 kg de matériel
  • éviter 42.4 tonnes de CO₂, soit l’équivalent de 21,2 allers-retours Paris-New-York en avion (déduction faite de l’émission de carbone due au transport des produits)
  • créer 19 heures de travail pour des chantiers de réinsertion professionnelle

De la même manière, Emmaüs a collecté plus de la moitié de nos meubles et la Protection Civile du 6e arrondissement de Paris a récupéré notre cuisine ; une bonne manière de donner une seconde vie aux objets tout en venant en aide à des associations !


  • Consommer moins

Compenser et recycler c’est bien ! Maintenant, comment consommer moins pour avoir un réel impact et tendre vers la neutralité carbone ?

Chez UbiCast, nous avons exploré quelques pistes de réponses ces derniers mois.

Tout d’abord, nous avons renforcé notre politique de télétravail. Plus de la moitié des collaborateurs travaille ainsi en dehors de Paris, et l’autre moitié télétravaille également au rythme souhaité (souvent quelques jours par semaine en fonction des envies de chacun). La conséquence ? Une réduction massive des trajets domicile-travail ! Et lorsque l’on sait que le secteur des transports est l’un des plus gros contributeurs de GES en France (31% des émissions globales en 2019 selon les chiffres du gouvernement), l’impact est réel ! D’ailleurs selon l’étude de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) publiée en septembre 2020, travailler à domicile un jour de télétravail par semaine permettrait de réduire le volume des déplacements de 69%, et les distances parcourues journalières de 39% ! Le bénéfice environnemental moyen est donc de 271 kg équivalent carbone annuels par jour de télétravail hebdomadaire.

Et qui dit plus de télétravail, dit moins de collaborateurs au bureau ! C’est pourquoi, comme vous l’aurez compris, nous avons choisi de déménager nos bureaux pour réduire notre espace de travail et ainsi consommer moins.

Enfin, pour aller dans le même sens, nous venons de résilier le leasing de notre voiture afin de privilégier les mobilités douces pour tous nos déplacements.

Nos actions en 2022 : compenser, recycler et consommer moins !

C’est par la mise en place de toutes ces initiatives que nous avons, en 2022, contribué à réduire notre impact environnemental.

Et même si ce n’est pas encore parfait, on progresse année après année, et c’est ça l’essentiel ! 

Soyez assuré·e, en 2023, on reviendra avec encore plus d’actions pour continuer d’agir en faveur de la planète !

Related Post:

Sécurité & flexibilité : les solutions Miris Capture supportent désormais le protocole SRT

Avec l'ajout récent du support du protocole SRT (Secure Reliable Transport) dans la mise à jour 2.6.0 du produit Miris C...

UbiCast référencé à l’UGAP

Bonne nouvelle : UbiCast est désormais référencé au marché multi-éditeurs de l'UGAP !  On répond à toutes vos questions ...

Offres ANSTIA 2021

Du 1er Avril au 31 Octobre 2021, profitez des offres UbiCast X ANSTIA ! Grâce au workflow complet des solutions UbiCast,...

5 approches pour booster la réussite étudiante

Vous cherchez à dynamiser vos cours et engager davantage vos étudiants ?
On a la solution !

Dans ce nouveau guide, on décrypte les 5 méthodes les plus en vogue du moment, et on vous explique comment les mettre en oeuvre pour donner envie d'apprendre à vos élèves.

Télécharger

Sans titre (2)-2

S'abonner à l'UbiNews

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez tous les mois nos articles de blog, guides et livres blancs directement dans votre boîte mail.