Français English

Du cours théorique à l’examen, inversez votre classe facilement !

S’il y a bien une chose que la crise sanitaire nous a apprise, c’est que les étudiants actuels aiment profiter d’une certaine liberté et flexibilité dans leur apprentissage. Acquérir des savoirs où on le souhaite, quand on le souhaite, et surtout, à son propre rythme, s’est avéré être un moteur de réussite.

Preuve en est : une récente étude portant sur l’efficacité des différents formats pédagogiques au sein des universités de droit américaines, a montré que le format hybride avait nettement progressé ! Alors qu’en 2021, il était jugé efficace pour 51% des étudiants, il l’est en 2022 pour 73% des étudiants. Et cela est notamment dû à une meilleure approche de ce format par les équipes pédagogiques qui n’hésitent maintenant plus à engager davantage leurs étudiants en présentiel comme en asynchrone.

D’ailleurs cela porte ses fruits, puisque dans un récent sondage, 82% des universités anglo-saxonnes ont déclaré que leurs étudiants avaient exprimé le désir de suivre leur formation en suivant un modèle hybride ! Et quand on sait que le succès étudiant passe avant tout par le choix d’un format, d’outils, de méthodes pédagogiques adaptés aux Digital Natives, les établissements d’Enseignement Supérieur auraient tout intérêt à se pencher davantage sur la question.


Et si vous vous y mettiez, vous aussi ? Dans cet article, nous allons vous présenter deux outils complémentaires pour mettre en place vos classes inversées en toute facilité ! C’est parti !

 

Fini les cours théoriques ennuyants en amphi… Bonjour les capsules vidéo interactives à visionner où et quand vous le voulez !


Tout d’abord, commençons par les bases : qu’est-ce qu’une (bonne) capsule vidéo ?

Une capsule vidéo est une courte vidéo théorique (d’une durée de 10 à 15 min maximum) proposée par l’enseignant en asynchrone. Elle est scénarisée avant l’enregistrement, et contient des éléments interactifs pour engager les étudiants et leur donner envie d’apprendre. Elle s’inscrit souvent dans la logique des classes inversées. Ainsi, une fois scénarisée et créée, la capsule est partagée avant le cours par le professeur, puis visionnée par les étudiants afin d’acquérir les connaissances clés nécessaires à la mise en pratique qui aura lieu dans la salle de classe.

Comme vous l’aurez compris, pour que ce format fonctionne, il faut un peu bousculer les habitudes des professeurs. Ils ne doivent plus se contenter de commenter un PowerPoint, mais bien de délivrer du contenu court qui accroche leur audience. Pour cela, rien de mieux que de miser sur l’interactivité ! Les étudiants ne seront ainsi plus passifs, mais pleinement impliqués. Un réel avantage pour augmenter leur capacité à retenir de l’information !

Comment rendre votre vidéo interactive ? Ajoutez des pièces-jointes complémentaires, des vidéos ou des sites web à consulter, créez des sondages, mesurez la compréhension de vos étudiants grâce à des quiz, etc. Les options sont vastes ! D’ailleurs, il a été prouvé que les étudiants qui participent de manière asynchrone en répondant à des questions ou des sondages par exemple, ont bien souvent de meilleurs résultats que les étudiants participant en classe (source : Edsurge).


Second point à souligner : l’efficacité de la vidéo asynchrone en soutien d’une pédagogie plus “traditionnelle” n’est plus à prouver ! 

En effet, au cours d’une expérimentation, des chercheurs ont montré que lorsque les étudiants apprenaient par le biais de vidéos préenregistrées par leurs professeurs, au lieu d’un apprentissage en classe, leurs notes passaient en moyenne d’un B à un B+. Mais ce n’est pas tout ! Lorsque la vidéo était utilisée non pas à la place, mais en complément d’un apprentissage en présentiel, les notes passaient en moyenne d’un B à un A !

Cela peut s’expliquer de 3 manières :

  • En dispensant les parties plus théoriques du cours (des faits, des explications…) via la vidéo asynchrone, du temps est alors dégagé pour mettre en pratique les savoirs, discuter, et participer à des exercices collaboratifs en classe.

  • La vidéo peut également booster la motivation des étudiants en leur permettant d’être plus autonomes, et de travailler à leur rythme quand ils veulent, et de revisionner autant de fois que nécessaire les parties théoriques du cours. Sans oublier le fait qu’ils peuvent s’organiser comme ils le souhaitent et donc augmenter leur productivité !

  • Enfin, les cours peuvent tout simplement être améliorés ! En vidéo, il est plus facile d’effectuer une démonstration par exemple. Ainsi on s’assure que tous les étudiants voient sans souci le déroulé d’une opération ou d’une expérience.


Mais alors, quelle solution adopter ?

Il existe plusieurs solutions dans le monde de la EdTech proposant des plateformes qui vous permettront d’inverser vos classes. 

Chez UbiCast, nous proposons la plateforme vidéo privée Nudgis, un outil essentiel pour nos enseignants qui s’enregistrent et diffusent leurs vidéos intelligentes en quelques clics. Grâce à un player interactif et de nombreuses fonctionnalités disponibles, la vidéo est rendue vivante et engage davantage les apprenants à distance. Un must pour les établissements d’enseignement qui cherchent à favoriser une pédagogie active !



Optimisez le temps en classe : construisez vos examens en ligne !


Les examens sont essentiels pour évaluer le niveau de connaissance des étudiants. Pour autant, pour certains cours où le taux horaire par semaine est faible, il pourrait s’avérer bénéfique de garder du temps en classe pour de la mise en pratique et des échanges, et proposer, lorsque cela est possible, de passer les examens en ligne.

Dématérialiser le processus d’examen, peut alors totalement s’inscrire dans la logique d’une classe inversée : 

  1. on voit et revoit les cours avant et après la classe
  2. on pratique et on échange dans la salle de classe
  3. on évalue ses compétences chez soi

De nombreuses solutions devraient donc voir le jour dans les années à venir, le format hybride étant de plus en plus en vogue.

Certaines existent déjà telles que THEIA. THEIA est une solution française, leader européen des examens en ligne à grande échelle. Grâce à sa plateforme complète, facile d’utilisation et personnalisable, THEIA répond aux besoins d’examens en ligne les plus complexes. Des modules de e-learning et de Data Analytics viennent même enrichir les fonctionnalités pour vous aider à atteindre vos objectifs pédagogiques.

Pour faire simple, la plateforme est accessible à chaque enseignant et s'articule autour de 5 temps :

  1. Créez vos questions : vous avez le choix entre 12 types de questions différentes. Entre autres : dissertations, vidéos, QCM, questions interactives (par exemple : associer un mot-clé à une zone de l’image)



  2. Créez votre examen : appliquez la date et l’heure, ainsi que les modalités de surveillance désirées. Intégrez vos questions issues de votre banque et inscrivez vos étudiants à l’épreuve.

  3. Assistez à l'examen en temps réel : lancez votre évaluation manuellement ou automatiquement. Une remontée d’information est faite en temps réel sur un tableau de bord : vous pouvez ainsi consulter l’avancement de composition de chaque élève, le temps passé en dehors de la copie, ou encore ajouter du temps supplémentaire. Toute question peut être indexée à un arbre de compétences afin de valider l’acquisition de ces dernières.

  4. Corrigez : Toutes les questions sont corrigées de manière automatique, à part la question de dissertation. La correction est totalement dématérialisée : barrez, surlignez, ajoutez un commentaire, etc.


  5. Analysez : tous les résultats des étudiants sont disponibles dans un carnet de notes ou une synthèse de compétences.


Mais THEIA n’est pas utile uniquement pour les examens. Elle peut aussi très bien servir à s’exercer ! C’est par exemple, ce qu’a proposé la faculté de médecine de Nantes. L’établissement a mis en place des journées pédagogiques sous forme de classe inversée : via la plateforme THEIA, 8 situations cliniques ont été proposées aux internes. Par exemple : “Vous recevez en consultation un patient de 35 ans adressé par son cardiologue pour une dilatation de l’aorte ascendante”. Chaque interne devait alors lister les différentes étapes de la consultation, et leurs réponses étaient recueillies par les enseignants via la plateforme puis discutées en présentiel. La plus value ? Apprendre par l’exercice et permettre un échange entre les étudiants et les enseignants pendant les temps de classe.

Alors, on se lance ?

Oui, et oui ! En optant pour un format hybride, vous êtes sûr·e·s de coller aux attentes de vos jeunes apprenants ! Communément appelés Digital Natives, cette génération YouTube est habituée à se former en ligne, en vidéo. Dans un cadre universitaire, cela ne peut qu’avoir du positif : chez eux, les étudiants avancent à leur rythme, organisent leur temps de travail et personnel comme ils le souhaitent, tout en bénéficiant d’outils technologiques qui vont un cran au-dessus !

En permettant une réorganisation de l’espace-temps, la classe inversée supprime de nombreux pain points et permet d’optimiser la qualité des apprentissages en laissant plus de place à l’interaction et au partage des connaissances !

Nudgis, la plateforme vidéo intelligente !

Enregistrez, hébergez et diffusez vos contenus simplement.

ESSAYER GRATUITEMENT